• Vata

J’ai choisi le changement...


En début 2020, j’avais choisi le mot-phare CHANGEMENT. A ce moment, je ne mesurais pas à quel point le changement opérerait dans ma vie au cours de l’année. Ouf! J’ai été gâtée!

Je l’avoue, c’était un mot ambitieux, avec de grandes promesses, mais aussi de grandes responsabilités. Quel était donc ce grand changement que je souhaitais voir s’opérer dans ma vie? Ce n’est que dernièrement que j’en ai compris la nature…


2020 m’aura fait visiter toutes sortes de territoires… J’ai eu de la peine, j’ai été découragée, en colère, mais aussi j’ai connu l’espoir, l’amour, le courage, la résilience, la gratitude, la réalisation et la joie. Cette année m’aura amené dans mes bas-fonds, mais aussi dans ma lumière. Dans ma résistance et dans ma puissance. J’ai été bousculée dans des montagnes russes émotives jour après jour, semaine après semaine et mois après mois. Ce tourbillon m’a fait sentir épuisée à bien des occasions, mais il m’a fait apprendre avec un grand A.


La vie est ainsi. Elle est une suite de hauts et de bas, de contractions et de moments d’expansion qui nous aident à naître à nous-mêmes.


Voilà ce que 2020 aura fait pour moi, elle m’aura permis de me mettre au monde. De reconnaître et d’accepter mes parts d’ombre comme mes parts de lumière, de me reconnaître pour qui je suis entièrement, avec mes doutes mais aussi avec ce que j’ai de meilleur à offrir au monde. Elle m’a aussi permis de découvrir ma propre valeur et de ne pas simplement m’observer à travers le regard des autres. Elle m’a amené à oser être authentique quitte à décevoir des gens sur ma route.


Est-ce que ma vie a changé comme je le souhaitais? Pas complètement. Le changement majeur, il s’est opéré à l’intérieur de moi, dans l’accueil et l’acceptation. Est-ce que les gens autour de moi le perçoivent? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que toutes ces montagnes russes étaient nécessaires pour accéder à ce territoire, qui était enfoui sous des couches et des couches de poussière, une armure de protection épaisse, forgée au cours de toutes mes années d’existence.


Je ne serais jamais arrivée à passer au travers cette année chaotique sans mes ancrages quotidiens : ma pratique de yoga, de méditation et d’écriture, mes belles âmies, mes âmours et mes différentes sources d’inspiration. Je serais partie au vent! J’ai accepté, à l’occasion, de m’asseoir dans l’œil de la tempête pour la regarder tournoyer autour de moi. Dans cet espace de silence, j’ai reçu ses messages.


Et j’envisage 2021 avec un regard neuf. Je suis une nouvelle personne, mieux outillée, prête à accueillir tout ce que la vie lui proposera. Le bon et le mauvais, parce qu’il y a de la beauté et de l’extraordinaire dans chaque occasion. Et parce que guidée par mon cœur, je suis prête à avancer avec confiance.


En 2020, j’ai choisi le changement et le changement a opéré. De chenille, je suis devenue papillon. Et je suis là, à l’aube de cette nouvelle année, à regarder l’horizon avec confiance et résilience, héroïne de mon quotidien, souveraine en mes terres intérieures et ouverte aux surprises.


Le papillon est prêt à prendre son envol.


2021, surprends-moi!


Bonne année!


À lire aussi sur le sujet : Bilan de fin d'année, Ateliers Révolution tranquille de M comme Muses

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout